Follow

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

Je comprends mal l'indignation que suscite "l'obligation vaccinale" décrétée par l'autre con, dans le chef de personnes que je croyais de gauche. Quand je nous voyais tous énervés l'autre soir, je pensais que c'était en raison de ses annonces sur les retraites, le chômage, et non pas de cette mesure de santé publique. Quelques tours sur les réseaux sociaux ce week-end m'ont montrés que je me trompais.

Je trouve que les modalités entourant l'annonce du pass sanitaire sont pétées : dates difficiles à respecter, annonce faite out-of-the-blue après une année à laisser courir le virus sans aucune mesure sanitaire concrète depuis le confinement du printemps 2020, communication hyper dé-dramatisante quand à la gravité de l'épidémie depuis 12 mois. Et puis tout à coup... "vaccinez-vous bande d'irresponsables !" Ouais, c'est super naze, on est d'accord. Passer une année à faire croire à la population que ce virus c'est pas grand chose, mettre des demis-moyens pour permettre aux gens de se vacciner, puis s'étonner que le taux de vaccination ne progresse pas bien vite... et rejeter le blâme sur la population avec des mesures qui seront forcément perçues comme coercitives, on est bien d'accord que c'est super débile.

Mais le principe même de l'obligation vaccinale, à la base, je ne trouve rien à y redire. La vaccination dans son principe même ne saurait relever du choix individuel. C'est une mesure de santé publique qui ne peut fonctionner efficacement que si l'ensemble de la population y participe, dans l'intérêt général. J'irais jusqu'à dire que se vacciner est un acte militant de gauche en ce sens qu'on se vaccine pour tous. -> "Par tous, pour tous". Crier à la liberté vaccinale est une posture fondamentalement individualiste, donc par essence de droite. Refuser l'implication de l'appareil étatique à la mise en place de mesures de santé "par principe", c'est refuser d'avoir une politique de santé centralisée, refuser donc de participer personnellement à sa mise en place, et donc par extension refuser aussi le principe de l'assurance maladie publique, l'hôpital public, etc. Par ailleurs, ceci a été documenté et discuté par d'autres, les mouvements anti-vaccinations sont menés par des têtes d'affiche de l'extrême-droite (au sens large, depuis les chrétiens intégristes jusqu'aux xénophobes souverainistes en passant par les plus purs libertariens US, les Qanon et les 50 nuances qui entremêlent ces différents courants).

On n'a pas du tout envie d'une société dans laquelle l'État ne prend aucune décision de santé publique. Cela signifierait une société où aucun acte médical, du coup, n'est jamais considéré comme essentiel. Ça entraînerait la disparition automatique du système publique d'assurance-maladie, la libéralisation des services de santé, donc leur soumission aux lois du marché, avec comme conséquences la formation de cartels privés et donc la monopolisation de la santé par le Capital, qui pour finir régira le marché dans son propre intérêt et non celui de la collectivité. C'est toujours le même cycle : la libéralisation mène invariablement à la concentration du pouvoir économique dans les mains d'une poignée de capitalistes. C'est déjà pas jojo quand il s'agir des transports en commun ou de l'énergie par exemple, mais quand ce sera notre santé on fera vraiment moins les malins. Mais je digresse.

Refuser la vaccination à titre individuel, c'est refuser tout ce qui est beau dans la prise en charge tant décisionnaire que financière de notre santé par l'État. Si cette phrase vous donne de l'urticaire, c'est peut-être que vous êtes de droite, au fond.

Alors pour conclure : oui, on est gouvernés par des connards pour qui je n'ai aucune forme de respect. Il n'empêche que pour le coup, on peut, on doit, se désolidariser des sentiments qu'ils nous inspirent, et profiter de l'accès à cette vaccination GRATUITE qui nous est offert. Gouvernés que nous sommes par les néo-libéraux les plus illuminés, c'est peut-être une des dernières fois que nous aurons accès à quelque chose de bénéfique gratuitement, nonobstant le caractère obligatoire, alors soyons adultes et profitons-en, bordel.

(Comme d'habitude ce n'est pas un appel à débat : aucune réponse n'est à attendre de ma part et bien entendu je bloque plus vite que mon ombre 🤡​ ).

re: covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml Merci d’avoir mis ces mots là-dessus ! Ton ton est très juste, je trouve ☺

Sur cet aspect de la vaccination pour les autres, je suis très surpris qu’autant de personnes semblent ne considérer que les effets individuels du vaccin (on évite au vacciné les formes graves du virus), et que très peu de personnes insistent sur son effet collectif (l’immunité collective). C’est clairement la raison pour laquelle je me suis vacciné : pour freiner la pandémie et protéger les autres plus que pour m’éviter les formes graves (même si c’est un bonus non négligeable).

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml

Tout pareil qué Miguel
(quand je pense que j'ai eu ce putain de débat avec un super pote hier, pffff )

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml Comment tu fais pour poster plus de 3700 caractères? 🤔

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@redfrog
Il est sur son instance, il fixe les règles 😎
@caml

@redfrog @caml selon les instances tu as plus ou moins de limitations. Moi je suis à 5200 je crois ! :D

re: covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@redfrog J'utilise une version de mastodon dérivée qui s'appelle Glitch et dans laquelle on peut facilement régler le nombre de caractères, entre autres choses. Comme le formatage en Markdown par exemple.

@caml juste pour préciser, même si je prends le risque de ne pas avoir de réponse :D

Je suis d'accord avec toi su la conclusion, mais tu as oublié un aspect je pense. Moi j'ai râlé parce ce qui ne me plaît pas du tout dans leur "pass" implémenté à l'arrache c'est, comme c'est mon dada, la gestion par dessus la jambe de données personnelles sensibles.... devoir montrer des données médicales à n'importe quel employé de centre commercial, quoi. Des personnes non assermentées vont vérifier nos identités ET manipulées des données médicales, ô joie...

@linuxine Oui tu as raison c'est un aspect important mais qui dépassait le cadre de ce que je souhaitais adresser. Les modalités d'application posent plein de questions auxquelles je n'ai pas forcément de réponses :-/

@caml oui voilà, en gros moi je suis vraiment pour l'idée de promouvoir la vaccination, mais je déteste les modalités d'application choisies....

J'ai l'impression qu'on insiste pas assez sur le fait que c'est mal foutu et bancal leur truc. Genre pour vérifier l'identité des gens il faut normalement être assermenté, pourquoi là n'importe qui va pouvoir le faire, et avec un combo de données médicales en plus 😢

En plus je me dis qu'avec ma chance mon QR code va buguer et je vais pouvoir rentrer nulle part 😅

re: covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml slow clap 🙏​

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml
Un peu long ..
Il ne s'agit ni de gauche ni de droite, Il s'agit de défendre les libertés de choix.
Le vaccin ne protège pas et n'empêche pas de contaminer les autres (voir actus récentes).
Donc ceux qui ont peur de partir en rea, vaccinez vous, et laissez les autres tranquilles.
Quand au pass sanitaire, il n' y a même pas de questions

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml
, et m'est avis que les manifs vont grossir ...
Au fait la majorité des syndicats de pompiers sont vent debout, mais peut-être est ce à cause de leurs bas niveaux d'instruction.
La gauche du mepris de classe ?

covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@caml
Ne pas confondre obligation Vax qui n'est effective que pour certains (soignants..) et entrée du pass sanitaire: contrôle systèmatique de la population au mépris des libertés de tous, tout en détournant la responsabilité de la crise vers les non vaccinés. Politiquement c'est bien joué.Je me ferai vacciner avec le Sanofi qui sortira bientôt (phase 3) mais la prochaine bière en terrasse ça ne sera pas avant la fin du pass, autant dire jamais.

re: covid, vaccin, gauche, droite, :troll:​ 

@mistic Je considère qu'en pratique l'obligation vaccinale est pour toustes, puisque pour retrouver "une vie normale" il va falloir montrer patte blanche par l'entremise du pass sanitaire prouvant notre statut de vacciné·e.

En effet, on aurait dû trouver d'autres manières d'obliger la population à se vacciner (si vraiment il avait fallu faire dans le coercitif...), ou, beaucoup mieux, si on avait passé cette dernière année à faire de l'éducation scientifique de base et à rassurer la population sur la nécessité et la non dangerosité des vaccins, pour ne jamais devoir en arriver là... la population courant se vacciner toute seule.

Bon ils ont jugé plus utile de monopoliser l'attention avec l'immigration, l'islam et les tenues des jeunes filles... 🙄​

@caml
Pour moi c'est essentiel cette distinction sur la manière de faire l'obligation : soit l'état prend ses responsabilités et rend le vaccin obligatoire pour tous (comme tous les autres vaccins obligatoires jusqu'à aujourd'hui qui n'ont jamais eu besoin de pass pour être appliqués ), soit il dérive vers la destruction de tout ce qui fait société préférant le contrôle social d'une somme d'individus désunis : provax/AntiVax, chômeurs/travailleurs, actifs/retraités...

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!